lacoordination.org


La déclaration non gouvernementale du 11 juin 2019

Téléchargez le pdf de la déclaration non gouvernementale

Transparence : voici les contributions de la coordination.org à partir des lignes directrices Coquelicots- Wallonie

Transparence : voici les contributions de la coordination.org à partir des lignes directrices des négociations pour la Fédaration Wallonie-Bruxelles

Les conditions au Coquelicot – CP du 17 juin 2019DNG – la société civile contre attaque (La Première – RTBF)

Elisabeth Degryse – Mutualités Chrétiennes – et la DNG (Matin Première- RTBF)

Coquelicotet-societe-civile-pour-des-alliances-qui-respectent-le-role-de-chacun-La Libre – 27-28 juin 2019

Consultations société civile, qu’en attendre ? RTBF 27 juin 2019

10 priorités de la DNG

pour les niveaux de pouvoir régionaux et communautaires

Une transition énergétique

Définir une vision énergétique pour tendre vers 100% d’énergie renouvelable en 2050, avec un objectif d’au moins 58% d’électricité renouvelable d’ici 2030. Ceci doit mener à un plan cohérent pour l’utilisation rationnelle de l’énergie (sobriété) et l’efficacité énergétique, sans pénalisation des ménages les plus précaires, afin de réduire les gaspillages et les situations de surconsommation, ainsi qu’un développement rapide des énergies renouvelables.

Une mobilité durable

Augmenter régulièrement les dotations de la STIB et des TEC pour atteindre une augmentation nette de 25% au terme de la législature et augmenter les fréquences des autres transports en commun dans les zones urbaines et rurales avec une attention particulière pour ces dernières.

Un air de qualité

Interdire à l’horizon 2030 la vente de véhicules essence et diesel dans l’ensemble du pays et, dans l’intervalle, prendre de mesures significatives d’interdiction des véhicules polluants dans tous les centres urbains et de restriction générale de circulation en cas de pics de pollution.

Un plan logement

Adopter un plan de rénovation et d’isolation des bâtiments et un plan de construction de logements sociaux visant à 15% de logements sociaux via des quotas de construction par commune, modulés en fonction de zones prioritaires.

Un enseignement inclusif et de qualité

Poursuivre l’objectif du Pacte d’Excellence de réduire les inégalités scolaires, construire un tronc commun polytechnique et pluridisciplinaire jusqu’à 15 ans et poursuivre une stratégie de renforcement et d’investissement dans la qualité de l’enseignement maternel.

Une lutte transversale contre la pauvreté infantile et des familles

Evaluer l’impact des politiques fiscales, d’emploi, de logement, de santé, d’enseignement, de petite enfance… pour y traquer les causes fondamentales de la pauvreté infantile et prendre des mesures soutenant les familles précarisées partout où c’est nécessaire.

Une prospérité économique soutenable et partagée

Relancer le plan Marshall wallon en donnant la priorité aux secteurs des nouvelles technologies et à la conversion écologique de l’économie wallonne, en soutenant le développement des entreprises dans les secteurs de l’économie circulaire, de l’économie de fonctionnalité et du C2C.

Un parcours universel d’intégration

Garantir aux migrants l’accès à un parcours d’intégration permettant l’apprentissage de la langue et de la société, pour favoriser leur intégration socioprofessionnelle et leur accès à la nationalité.

Des accords de commerce et d’investissement justes et durables

Conditionner la ratification des accords de commerce et d’investissement à l’introduction d’un chapitre sur le développement durable doté d’un mécanisme de plainte et de sanction, sans clause d’arbitrage investisseur-Etat et respectueux des objectifs climatiques de Paris, des normes de l’OIT et des règles de transparence internationale de l’OCDE.

Une démocratie assainie

Renforcer la démocratie représentative par le décumul intégral et la limitation des mandats dans le temps (maximum 3 mandats).

Télécharger le pdf

L’asbl lacoordination.org

Les membres de lacoordination.org sont des individus en position d’être amplificateur de solutions en raison de leur fonction dans la société civile (associations, mutuelles, syndicats, entreprises, universités, initiatives citoyennes, …).

L’association a pour but de favoriser au sein de la société civile une dynamique de collaboration ouverte, concrète, positive, audacieuse et joyeuse.

  • Oser formuler des propositions qui ne sont pas politiquement correctes, oser la radicalité de résultats.
  • Se faire confiance. Ne pas perdre pas (trop) d’énergie de concertation pour porter de propositions.
  • Rechercher de solutions ne passe pas nécessairement par une adhésion parfaite de tous à toutes les solutions proposées. Ne pas se sentir obligé d’endosser toutes les productions. Ne pas réinventer l’expertise des autres. Ce qui nous rassemble est plus fort que ce qui nous différencie.
  • Accepter de ne pas être propriétaire de ses propositions. Permettre au plus grand nombre de se les approprier.
  • Ne pas s’enfermer dans sa thématique. Agir par cousinage. Articuler nos expertises. Oser affirmer que les combats spécifiques des uns renforcent les combats spécifiques des autres.
  • N’accepter aucune confusion des rôles entre le politique et les acteurs intermédiaires de la société civile.
  • Vouloir être compréhensible du plus grand nombre.

Communiqué de presse – Lancement_LaCoordination